J’ai récemment eu le grand plaisir de participer à une journée d’initiation à la méditation de pleine conscience avec un de mes maîtres à penser, Christophe André. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il exerce dans le Service Hospitalo-Universitaire de l’hôpital Sainte-Anne à Paris, au sein d’une Unité de Psychothérapie Comportementale et Cognitive, spécialisée dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels, anxieux et dépressifs. Il a été parmi les premiers médecins à proposer à ses patients des approches de méditation laïque, dès 2004.

Au-delà des méditations qui ont rythmé cette journée, de sa voix apaisante qui se prête parfaitement à cette pratique, j’ai appris les nombreux bienfaits de la méditation de pleine conscience, aujourd’hui scientifiquement documentés. J’en connaissais quelques-uns, mais saviez-vous ceci :

  • Elle permet d’accéder à une stabilité attentionnelle : plus on médite, plus on renforce ses capacités d’attention.
  • Elle accentue notre flexibilité cognitive,
  • Elle régule nos émotions et nos impulsions : la méditation affûte le discernement et l’intelligence émotionnelle,
  • Elle a un impact favorable sur la santé, et freine le vieillissement cérébral. Pratiquée intensément, elle a aussi un impact biologique et cellulaire, et peut inactiver des gènes responsables de problèmes de santé !

Budha, MéditationPour vous lancer dans la méditation, rien de plus simple, plusieurs applications proposent des programmes gratuits pour démarrer : Petit Bambou, Zenfie, Mind.
Vous pouvez également suivre le programme de 21 jours de Mr Mindfulness sur YouTube.
Si vous préférez la lecture, je vous recommande les ouvrages de Christophe André, Méditer jour après jour, 3 minutes à méditer ; ou celui de Mathieu Ricard, L’art de la méditation.

Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre? Vous avez tout à y gagner 😉

Une demie-heure de méditation est essentielle chaque jour, sauf quand on a une vie très occupée.
Dans ce cas, une heure est nécessaire.

Saint François de Salles (1567-1622)